Rives online dating

"Le poignard de bras dont laire trs tendue, crit-il, va du Nil au Hoggar et au Moyen-Niger, est figur Hallma (corne nord-est de l Ennedi) au bras dun lancier habill, dge du fer avanc, finement grav avec son troupeau de boeufs, dont deux ont des cornages dforms, pratique des pasteurs du groupe C de Nubie, qui sest propage dans tout le Sahara tchadien et encore atteste au Tibesti lge du fer"[14].

Cependant, en 1964, donc onze ans aprs lexpos des thories opposes de H. Mauny (1952-1953), la suite et en dpit des observations quil a faites et quon vient de rapporter, P.

C., marquent probablement les limites suprieures et infrieures de la civilisation des figurines de Nok".

Il est ici ncessaire dattirer lattention sur le fait que la supposition selon laquelle les deux premires dates proviendraient de sdiments plus anciens, est gratuite.

En clair, il faudrait admettre : 1) que des forgerons "razzis" au nord du Sahara ont enseign leur technique des esclaves noirs razzis au sud par les mmes matres berbres, 2) que ces aides-forgerons noirs, soit quils aient russi senfuir, soit quils aient t "envoys exprs pour les commodits dapprovisionnement en mtal"[7], ont alors implant lindustrie du fer en Afrique occidentale.

Cette transmission et cette translation tant assures dans la deuxime moiti du 1er millnaire avant J. par les "matres" berbres, eux-mmes non initis cette technique, et tout cela : Les seuls lments ethnographiques, linguistiques, historiques, gographiques, archologiques que lon avait pu dgager, contredisaient lhypothse dune introduction de lindustrie du fer en Afrique Noire par l Afrique du Nord et le Sahara. Lhote ds 1952, on pouvait ajouter dautres considrations.

On reste circonspect devant les interprtations tendant rajeunir les faits en dpit des rsultats objectifs fournis par les mthodes scientifiques.'On pense maintenant que la culture de Nok est le produit dune rvolution qui sest produite autour de lintroduction du fer et qui fut probablement florissante entre 400 (probablement pas aussitt que 900) et 200'.

Dautre part, le groupe C de Nubie (auquel un lancier accompagn dun troupeau de bufs, figur dans la corne nord-est de l Ennedi, est apparent) dbute, selon Arkell, la fin du 3e millnaire BC (entre 2300 et 2150) [20].Sil semblait donc prouv, dans les annes soixante, que la mtallurgie traditionnelle du fer en Afrique tait trs ancienne, largement rpandue et autochtone, il restait, par contre, dterminer les foyers dorigine de cette mtallurgie, leur datation exacte et les hypothtiques routes du fer travers le continent [22]. Grebenart indique que lge du fer ancien est reprsent par une quarantaine de sites implants au sud de la falaise de Tigidit (p. "Il commence partir de 500 BC environ et semble avoir eu une origine mridionale" (p. Depuis, il a trouv des dates plus anciennes (9Dans le Nord-Cameroun, A.Toutes ces considrations nempchrent nullement que lon continue enseigner imperturbablement le trac de la transmission des techniques du fer depuis l Afrique du Nord jusquau Soudan occidental travers le Sahara. De nouveau, on constate non seulement quelles confirment les prcdentes, mais quelles situent l Age du fer dans le 2 millnaire BC, avant 1350 [33]. Coquery-Vidrovitch dcrire encore en 1993 que la civilisation de Nok aurait appris la technologie du fer " partir dinfluences carthaginoises", par lintermdiaire du Sahara central [34], nonc plus confirm quinfirm par la phrase suivante, propos de la mtallurgie de l Afrique occidentale : "les dates et le style des fours tant plus anciens que lindustrie du fer de Mro, on en a conclu que la technologie tait soit autochtone, soit, plus probablement, diffuse partir de l Afrique du Nord punique" [35]. Marliac a obtenu un ge du fer 700 BC, couche plancher [38]. Au Gabon, lge du fer dbute vers 600 BC [39], ou mme peut-tre plus tt."Au Gabon dans la moyenne valle de l Ogou, ds ca 2600 BP, des fondeurs sont prsents mais de manire ponctuelle et isole sur les sites d Otoumbi 2 (2 640 /- 70 et 2 400 /- 50 BP) et de Lop 10 (2 310 /- 70 BP) ; ils ne laissent curieusement aucun vestige de cramique (Oslisly 1992a).Dautre part, rappelons ici que les "Haratins" ne sont pas seulement des esclaves noirs amens l par des caravaniers et trafiquants desclaves, mais reprsentent aussi, peut-tre surtout, un peuplement rsiduel du Sahara nolithique, humide et ngrode. Le groupe passe, crit-il, "pour avoir t lun des premiers avoir travaill le fer au Tchad..., les Zaghawa sont mentionns depuis le 8Dans l Ennedi, P.Huard a montr "limportance des tmoignages figurs et des vestiges archologiques concernant lanciennet du travail du fer".

Search for rives online dating:

rives online dating-73rives online dating-34rives online dating-85

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

One thought on “rives online dating”